méthode co-dev

Un outil d'intelligence collective qui améliore les pratiques d'une équipe

Qu’est-ce que le codéveloppement ?

Le Codéveloppement est un outil d’intelligence collective créé il y a maintenant une petite quinzaine d’années dans le Nord-américain par Adrien Payette et Claude Champagne.  

 Voici la définition qu’ils en donnent : « Le groupe de codéveloppement professionnel est une approche de développement pour des personnes qui croient pouvoir apprendre les unes des autres afin d’améliorer leur pratique. La réflexion effectuée, individuellement et en groupe, est favorisée par un exercice structuré de consultation qui porte sur des problématiques vécues actuellement par les participants…»

Pourquoi utiliser la méthode Co-dev ?

Une personne apporte une problématique, à un groupe qui grâce à un processus structuré et un facilitateur apporte son éclairage. Les groupes sont constitués de 5/6 personnes. 

Dans votre équipe, les groupes de codéveloppement permettent par exemple de :

  • Améliorer les pratiques professionnelles et compétences d’une équipe,
  • Améliorer l’efficacité de l’organisation en traitant des dossiers courants,
  • Accompagner une réorganisation d’entreprise, soutenir la gestion d’un changement interne,
  • Mieux anticiper et gérer les risques psycho-sociaux etc.

Comment fonctionne la méthode co-dev ?

Ce qu’on nomme la Consultation démarre alors. S’en suivent 6 étapes :

L’exposé : la personne dont la situation est retenue devient le « Client ». Elle expose clairement et de manière synthétique ce qu’elle vit, ce qui lui pose problème et ce qu’il demande au groupe. Les autres écoutent.

La clarification : les autres participants, nommés « Consultants », viennent questionner de la manière la plus pertinente le client. L’objectif étant de faire émerger les zones d’ombres, sortir l’implicite et le rendre explicite : le Client soumet ainsi la demande la plus claire possible. A-t-il besoin d’un nouveau regard ? De pistes d’action ? D’appui, de soutien ? …C’est une étape clef de la consultation.

Le contrat : le client vient à soumettre une demande claire, ce dont il va avoir besoin pour mettre en pratique, de manière concrète, un changement vers la réussite de son objectif. Tous sont ainsi capables d’expliciter les termes de ce contrat.

La consultation : les consultants travaillent de manière collégiale au profit du client en gardant en tête une seule question : « En quoi, ce que je lui dis/demande, maintenant vient à lui servir ? ». Ils soumettent leurs points de vue, leurs suggestions, remarques, expériences etc. L’idée n’est pas de résoudre le problème du client, ni de faire consensus. Mais d’ouvrir son cadre de référence, sa vision de la situation pour l’aider à avancer.

La synthèse : le client conclue sur ce qu’il retient des propos des consultants et construit un plan d’actions, qu’il se propose d’expérimenter réellement dans son service/organisation. Il en tirera ultérieurement une analyse et en rendra rapport lors de la prochaine consultation.

L’évaluation des apprentissages : c’est un bilan du processus. Chacun évalue ce qu’il a retient de la consultation en terme d’apprentissage. Le client certes, mais les consultants aussi.

Pendant ce temps, l’animateur vient faciliter le déroulement et l’avancée du groupe. Il est garant du cadre, du climat, de la méthode. Il introduit le processus et le clos.
Timing : 2h30 !